Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de réfléchir à de nouveaux modes de production responsables et durables. En écho à son « Focus créations francaises » sur la mode, l’Institut Français de Suède propose alors de (re)découvrir six jeunes créateur.ice.s et collectifs de mode francais.e.s qui ont entamé cette réflexion.

Charles de Vilmorin. Les pièces colorées de Charles de Vilmorin, toutes unisexes, sont vendues uniquement sur commande et en édition limitée dans le but d’éviter le gaspillage. Ses vêtements sont entièrement conçus et produits par le créateur dans son appartement parisien. https://www.charlesdevilmorin.fr/

Laboratoire de création du collectif GAMUT. Leurs pièces unisexes sont issues d’un processus de création collaboratif et d’un travail sur le surcyclage. Le style des se rapproche de l’esthétique du collage avec un vestiaire assez varié. https://collectifgamut.com/

Camille Madrillon et sa marque de bijoux « Blancca Jewelry ». Les créations de la Maison de bijoux Blancca sont faits d’argent 100% recyclé, d’or éthique et de vermeille. L’esthétique de Blancca est moderne et inspirée de la nature. https://blancca.co/fr/

L’atelier du collectif Andrea Crews. Entièrement surcyclées et confectionnées au sein d’un atelier situé dans le quartier parisien du Marais, leurs pièces sont reconnaissables à leur esthétique non-genrée, colorées, et oversized. https://andreacrews.com/

Marine Escurat et sa marque de pantalons « Les Garconnes ». Créés à partir de récupérations des surplus de tissus des maisons de hautes-couture, ces pantalons androgynes sont produits en nombre limité dans une logique de surcyclage. https://les-garconnes.com/

Milena Walter et sa marque d’accessoires vegan Baby Turns Blue. La créatrice parisienne travaille avec le producteur Apple Skin pour créer un cuir composé de déchets de pomme, utilisé dans la plupart de ses créations. https://www.babyturnsblue.com/