L’Institut français de Suède a instauré en 2019 le prix littéraire des professeurs de français, en partenariat avec le Département de formation continue de l’Université d’Uppsala. Ce prix est décerné par un jury de professeurs de français, passionnés de littérature française, à l’un des ouvrages issu de la sélection du prix Goncourt. 

Le vainqueur de la seconde édition du prix littéraire des professeurs de français est
Miguel Bonnefoy, pour son roman Héritage.

Le livre : La maison de la rue Santo Domingo à Santiago du Chili, cachée derrière ses trois citronniers, a accueilli plusieurs générations de la famille des Lonsonier. Arrivé des coteaux du Jura avec un pied de vigne dans une poche et quelques francs dans l’autre, le patriarche y a pris racine à la fin du XIXe siècle. Son fils Lazare, de retour de l’enfer des tranchées, l’habitera avec son épouse Thérèse, et construira dans leur jardin la plus belle des volières andines. C’est là que naîtront les rêves d’envol de leur fille Margot, pionnière de l’aviation, et qu’elle s’unira à un étrange soldat surgi du passé pour donner naissance à Ilario Da, le révolutionnaire. Bien des années plus tard, un drame sanglant frappera les Lonsonier. Emportés dans l’oeil du cyclone, ils voleront ensemble vers leur destin avec, pour seul héritage, la légende mystérieuse d’un oncle disparu. (En savoir plus.)

L’auteur : Né en France d’une mère diplomate sud-américaine qui a été l’attachée culturelle de l’ambassade du Venezuela à Paris et d’un père romancier chilien, Miguel Bonnefoy a grandi au Venezuela et au Portugal. Il y a suivi sa scolarité dans des lycées français. Auteur, il a aussi été professeur de français pour l’Alliance française. En 2009, il remporte le grand prix de la nouvelle de la Sorbonne Nouvelle avec La Maison et le Voleur. Il publie en italien Quand on enferma le labyrinthe dans le Minotaure en 2009, et en français Naufrages en 2011, sélectionné pour le prix de l’inaperçu 2012. En 2013, il est lauréat du prix du jeune écrivain avec Icare et autres nouvelles. Le Voyage d’Octavio son premier roman, publié en 2015, est finaliste du prix Goncourt du premier roman. En 2017, Sucre noir est finaliste du prix Femina. En 2018-2019, il est pensionnaire à la Villa Médicis.

 

Retrouvez ci-dessous la liste des oeuvres sélectionnées pour cette édition

  • Djaïli Amadou Amal, Les impatientes (Emmanuelle Collas)
  • Miguel Bonnefoy, Héritage (Rivages)
  • Irène Frain, Un crime sans importance (Seuil)
  • Hervé Le Tellier, L’anomalie (Gallimard)

Le 26 novembre 2020, à l’occasion de la journée internationale des professeurs de français, les représentants de l’Institut français de Suède, du département de formation continue de l’université d’Uppsala et les professeurs participant se sont réunis pour la 1ère fois « en ligne » (webinaire). Chacun.e a ensuite disposé de 4 mois pour lire les ouvrages. Une discussion par mois a eu lieu, toujours en ligne, sur un des livres puis, en mai 2021, un débat a eu lieu pour désigner le vainqueur.

Pour tout renseignement : veronique.simon@edu.uu.se