Afin d’apporter un peu plus de lumière et d’espoir en cet hiver bien particulier, une quinzaine d’oeuvres lumineuses seront exposées à travers la ville de Stockholm à l’occasion de la Nobel Week Lights qui se tiendra lors de la semaine du Nobel du 5 au 13 décembre 2020. La première édition de cette célébration des lumières tisse un lien entre l’art et la technologie d’une manière nouvelle et ludique pour célébrer les prix Nobel.

Cette expérience lumineuse dans l’espace public est née d’une volonté d’éveiller la curiosité et les imaginaires des personnes en les incitant à concevoir Stockholm d’un œil nouveau. Il s’inspire de la Fête des Lumières de Lyon qui illumine les nuits de la ville depuis 1989, et a la même vocation de perdurer dans le temps.

La Nobel Week Lights est le fruit d’une collaboration entre l’Institut Français de Suède, Helmet, le Nobel Prize Museum et est soutenue par la ville de Stockholm. Elle expose le travail de nombreu.x.ses artistes, designers d’éclairage et industries de lumières. Vous pourez y découvrir les œuvres de deux artistes et collectif français.e.s :

Camus lights up par Amina Zoubir à Kulturhuset
L’artiste franco-algérienne Amina Zoubir souhaite, avec cette œuvre, inscrire la pensée éclairée d’Albert Camus par ses mots, en lettres lumineuses : « Je n’ai jamais pu renoncer à la lumière ». La phrase traduite en suédois pourra être lue à travers les fenêtres du bâtiment de Kulturhuset, devant lequel de nombreu.x.se.s passant.e.s circulent chaque journée à Stockholm. Issue du discours prononcé par Albert Camus le 10 décembre 1957 lors de la réception du prix Nobel de littérature, elle est le reflet de sa vie engagée et de ses luttes.

RFC:675:08 par Le collectif re|thread
RFC:675:08 est une installation de science et d’art, au cœur de Stockholm. Il s’agit d’une représentation audiovisuelle du trafic Internet qui entre et sort de la ville. Les visiteurs découvrent les dimensions mondiales et à haute fréquence de ce trafic Internet qui alimente les nouvelles, les finances, le divertissement, la connaissance, la science et l’innovation à Stockholm. L’installation combine des informations, des données et des représentations audiovisuelles abstraites du trafic en temps réel, créant ainsi un lien émotionnel entre les citoyens de Stockholm et la connexion invisible et continue de la ville et du cyber-monde.

Le collectif re|thread est à l’intersection entre recherche sur la programmation de logiciel et l’art. Il est composé de 6 chercheurs et artistes, dont deux francais Benoit Baudry et Thomas Durieux, et travaille en lien étroit avec l’Institut royal de technologie KTH, le Collège royal de musique KMH, le centre CASTOR de recherche sur les logiciels, le centre NAVET pour la science et l’art et le programme Wallenberg.

 

De nombreuses autres installations lumineuses sont à découvrir dans des lieux tels que l’hôtel de ville de Stockholm, le Sergels Torg, le Concert Hall, le Royal Dramatic Theatre, le Musée de la ville de Stockholm et le Musée du prix Nobel, et bien d’autres encore.

En savoir plus : https://nobelweeklights.se/