Bientôt les lumières de la semaine Nobel nous éclaireront à nouveau ! L’Institut français est fier de s’associer à cette deuxième édition de la Nobel Week Lights pour le plus grand plaisir des yeux !

Cette année encore, vous pourrez observer le festival des lumières dans les rues de Stockholm pendant la semaine Nobel. Inspirées par les découvertes et les lauréats du prix Nobel, des œuvres d’art étonnantes illumineront l’obscurité des journées de décembre. Cette année, les stockholmois seront invités à se balader dans des lieux connus et moins connus pour profiter de cette expérience lumineuse.

Ils pourront notamment découvrir le travail de Séverine Fontaine, artiste française, qui présentera son œuvre INCANDESCENCE. Elle invite le spectateur à une aventure au cœur d’un univers qui lie l’être humain à la lumière. Imaginée en 2014 pour la Fête des Lumières de Lyon, en France, cette création présente une série d’œuvres monumentales qui évoquent l’ancêtre de l’éclairage actuel : l’ampoule à incandescence. Les ampoules sculpturales nous offrent un éventail de tailles, de formes et de filaments, illustrant ainsi la variété de l’éclairage actuel. L’artiste a dessiné les composants des ampoules en s’inspirant de diverses formes extérieures de taille monumentale. Les différentes sculptures mesurent entre 1,30 et 3 mètres de haut. Leurs formes différentes apportent une dimension humaine aux corps des ampoules. L’ampoule elle-même est un symbole des nouvelles idées et du génie, en lien avec les valeurs du prix Nobel : des idées qui changent le monde au profit de l’humanité entière.

Nobel Week Lights est l’occasion de partager une expérience culturelle et sensorielle avec vos proches, maintenant que nous pouvons enfin être de nouveau réunis.
Du 4 au 12 décembre 2021 www.nobelweeklights.se

Nobel Week Lights est présenté par le musée du prix Nobel avec le soutien de la ville de Stockholm, de la Chambre de commerce de Stockholm et de l’Agence spatiale suédoise, ainsi que de plusieurs autres partenaires et entreprises d’éclairage.