A l’occasion de la publication en suédois de son livre L’Art de perdre (Konsten att förlora), venez rencontrer la dramaturge et auteure primée Alice Zeniter, en discussion avec la critique littéraire et poète Athena Farrokhzad, le mardi 7 mai à 19h00 à Årsta Folkets Hus Teater.

Retrouvez également Alice Zeniter au Internationell Författarscen à Göteborg en conversation avec Jonas Hassen Khemiri le jeudi 9 mai, où elle y présentera son roman : https://www.stadsbiblioteket.nu/alice-zeniter/ 

Elle sera aussi présente au Lycée français Saint-Louis le 8 mai de 14h00 à 16h00. Les professeurs et les élèves peuvent s’inscrire ici.

Alice Zeniter a publié son premier roman Deux moins un égal zéro à l’âge de seize ans. L’Art de perdre publié en 2017, est son quatrième roman. Ce dernier a reçu plusieurs prix littéraires, dont le Prix Goncourt des lycéens. Alice Zeniter a un talent tout particulier pour créer des personnages auxquels il est très difficile de se détacher une fois la lecture achevée.

L’Art de perdre : Ce roman dépeint l’histoire d’une famille franco-algérienne sur trois générations. Les thèmes qu’il aborde sont l’historiographie, la quête d’identité et il explore également des sujets d’actualité, tels que le nationalisme, la fuite, l’exil et l’aliénation.

Athena Farrokhzad est une poète, critique littéraire et elle enseigne également à l’école d’écrivain Biskops-Arnö. En 2013, elle publie le recueil de poèmes Vitsvit, qui a notamment reçu le prix Karin Boye.

En collaboration avec Albert Bonniers Förlag et l’Institut français. L’Art de perdre est traduit du suédois par Cecilia Franklin.

Réservez votre place ici.

 

Prix :
Ordinaire : 110kr
Étudiants et retraités : 90kr