La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 est célébrée le 3 mars dans le monde entier sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec l’année décisive pour la biodiversité au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

À l’occasion de cette journée mondiale de la vie sauvage 2020, l’Institut Français de Suède a voulu donner la parole aux chercheurs afin de mettre en lumière les valeurs de la biodiversité et l’importance d’une gestion durable pour les êtres humains et la planète et pourquoi « Maintenir toute vie sur Terre » est essentiel. 

Écoutez les podcasts de Ulf Johansson et Camilla Liénart ci-dessous :

 

Ulf Johansson est un chercheur suédois au Musée national d’histoire naturelle de Stockholm. Il est responsable des collections d’oiseaux du musée et collabore étroitement avec le muséum national d’histoire naturelle de Paris. Son domaine de recherche est l’évolution des relations entre les oiseaux. Il étudie comment les différentes espèces d’oiseaux sont liées les unes aux autres, et il examine leur biogéographie, c’est-à-dire où elles ont évolué et comment elles se sont propagées à divers endroits de la planète. L’un de ses centres d’intérêt est de comprendre comment les oiseaux ont survécu à l’extinction massive d’il y a 66 millions d’années, qui a tué tous les grands dinosaures. Cliquez-ici pour plus d’informations sur les recherches d’Ulf Johansson.

 

Camilla Liénart est chercheure en biologie marine et biogéochimie à l’Université de Stockholm. Elle travaille en collaboration avec l’Université de Bordeaux. Ses recherches portent sur l’impact à long terme des changements environnementaux (climat en particulier) sur les organismes marins, et à plus large échelle sur les écosystèmes et leur fonctionnement. Elle s’intéresse plus particulièrement au régime alimentaire et à l’état de ‘santé´’ général de la moule bleue en mer Baltique.