La journée internationale des forêts est célébrée dans le monde entier le 21 mars, et le thème pour 2021 est « La restauration des forêts : une voie vers la reprise et le bien-être ». Les journées internationales pour l’environnement sont l’occasion de rappeler l’importance de protéger notre planète. Cliquez ici pour en savoir plus sur la journée internationale des forêts. 

À l’occasion de la journée internationale des forêts 2021, l’Institut français de Suède a eu le plaisir d’interviewer deux spécialistes de la restauration des forêts : Johan Bergh et Christophe Du Castel. Les deux interviews seront publiées sous forme de podcast le 21 mars 2021 sur www.franskapodden.se.

Johan Bergh, professeur de sylviculture

« My area of expertise is ecophysiology, forest production and forest management, all linked together by the effects of climate change. My work mainly concerns how nutrient dynamics and climate change may affect boreal forest ecosystems, including risks related to climate change. Adapted forest management is one way to take advantage of the new situation, to handle potential risks and to minimise damage. I see myself as a generalist and interdisciplinary collaboration greatly stimulates me. I always seek to explain and understand why things are the way they are. I’ve large interest in how to transfer to a sustainable society based on renewable bio-based resources, such as forest raw material. I’m also leader for a knowledge environment at Linnaeus university, called « green sustainable development ». Pour en savoir plus sur Johan Bergh et ses projets, cliquez ici.

 

Christophe DU CASTEL est Ingénieur agronome de formation, et a débuté sa carrière comme expert en gestion de l’eau agricole. Cette activité l’a conduit à travailler dans de nombreux pays en développement en Afrique et au Moyen-Orient. Il rejoint ensuite le Centre International en Recherche Agronomique (CIRAD) où il a travaillé sur la gestion intégrée des systèmes agraires en développant un programme de recherche en Afrique de l’ouest.

Au début des années 90, il rejoint l’Agence Française de Développement (AFD) où il a initié et développé un programme d’appui à la gestion des ressources naturelles plus particulièrement forestières et halieutiques.

Ces activités l’ont amené, à compter des années 2000, à prendre en charge les projets de gestion des ressources naturelles et de gestion de l’eau au sein du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). Il est actuellement en charge des projets et programmes Biodiversité à l’AFD.

Image extraite du film « Il était une forêt » (Source : TriArt Film).