Cinema Queer est de retour ! Et à cette occasion, deux longs-métrages et deux courts-métrages français seront présentés, en plus d’une rencontre avec un réalisateur. Le festival aura lieu du 24 au 29 septembre 2019.

 

 « Océan » – 11h30, 29 septembre, Teater Tre – Suivi d’une rencontre avec le réalisateur !

La film éponyme « Océan », est un autoportrait intime d’un homme trans que les gens connaissaient jusque-là sous le nom d’artiste d’Océanerosemarie, humoriste et véritable icône lesbienne depuis son premier spectacle en 2009, « La Lesbienne Invisible ».

Enfin prêt à affronter le regard social, en mai 2018, Océan décide de faire son coming out, de changer de genre et de s’affirmer tel qu’il est : un homme trans. Peur du regard des autres, de s’éloigner de ses proches, de voir évoluer son statut d’artiste, mais aussi très impatient et heureux de vivre cette immense expérience. Comment Océan va-t-il traverser toutes les étapes physiques, psychologiques et sentimentales de cette transition ?

La projection sera suivie d’une discussion avec Océan. (Un brunch sera de même proposé avant le film, en partenariat avec Trans Fest Stockholm)

 

« Gender Derby » de Camille Ducellier – 16h00, 28 septembre, Teater Tre

Suivez Jasmin, trans et genderfluid, dans une série queer 100% verticale ! «  Gender Derby » nous transporte jusqu’à Paris, où nous rencontrons Jasmin qui fait du roller derby. Avec ses coéquipières, elle crée un espace de liberté pour les queer, les trans, les personnes non-binaires ou de couleur. Elles organisent des fêtes pour donner de l’importance à leur communauté et la célébrer, et elles soutiennent les transitions de chacune. 

En se servant du corps comme outil contre la norme, le roller derby est un sport qui donne de la force aux membres de l’équipe tant sur la piste qu’à l’extérieur. « Gender Derby » est filmé verticalement et ne remet pas seulement en question notre façon de regarder un film mais aussi les frontières au sein du système binaire de genres.

 

Cette année, deux courts-métrages français seront également montrés à Skeppsholmen en lien avec l’exposition d’ArkDes « Cruising Pavilion », proposée par des artistes et architectes français et danois.

« Un Chant d’Amour », de Jean Genet, sera projeté le 27 septembre à 19h30 dans le jardin du musée ArkDes, en lien avec d’autres courts-métrages internationaux. « Because You’re Mine », de Jean-Baptiste Huong, sera projeté à 20h30 au Slupskjulsvägen 8 (à côté du musée ArkDes).

 

Plus d’information : http://cinemaqueer.se.