Dans le cadre du partenariat franco-suédois pour l’innovation et les solutions vertes, l’Institut Français de Suède co-organise du 13 au 17 Mai 2019 à Lund une semaine de cours et de visites sur les rayons x et les neutrons pour l’étude des matériaux fonctionnels pour l’énergie. Cette classe avancée est née de l’envie de regrouper les communautés françaises et suédoises autour d’un thème au cœur des enjeux actuels : les matériaux fonctionnels pour l’énergie. Cette classe est ouverte aux étudiants en M2 ou en thèse et aux post-doctorants en physique ou en chimie.

Les matériaux fonctionnels sont utilisés pour la production, le stockage et le transport d’énergie. Les procédés mis en place pour leur étude sont complexes et nécessitent des infrastructures de très grande taille. Les méthodes d’analyses ont fortement évolué au cours de ces quarante dernières années tandis qu’en parallèle les instruments deviennent plus précis et puissants. Aujourd’hui, il est possible d’accéder à l’organisation structurelle de la matière au niveau atomique. Deux méthodes sont majoritairement utilisées, les neutrons et les rayons X, qui présentent des complémentarités qui seront investiguées durant la classe.

La semaine sera articulée autour de différentes activités. Des cours fondamentaux permettront d’appréhender les bases théoriques. Les étudiants verront les procédures expérimentales possibles au sein des instruments de grande envergure MAX IV et l’European Spallation Source (ESS) comme des visites sont prévues.

Lund dispose depuis Décembre 2016 du synchrotron MAX IV et ESS y est actuellement en construction. Ces 2 synchrotrons vont apporter des nouvelles possibilités d’études et de recherches et il est dans l’intérêt scientifique de collaborer avec la communauté scientifique suédoise. Le synchrotron SOLEIL collabore déjà avec MAX IV et il est important de renforcer ces coopérations sur le long terme entre la France et la Suède. Cette semaine de classe est l’occasion de créer des liens entre des jeunes chercheurs des deux nationalités, surtout pour l’utilisation des grandes infrastructures.

L’inscription se fait sur le site : sur le site https://fasem.sciencesconf.org/ avant le 10 mars 2019. 30 places sont disponibles aux étudiants en M2, aux doctorants et post-doctorants en physique ou chimie avec un niveau suffisant en mathématiques pour suivre le formalisme utilisé en physique.