d’accueil2016-11-15T09:31:53+01:00

Festival Cinemafrica en ligne

L’Institut Français de Suède est très fier de soutenir pour une nouvelle édition le festival du film CinemAfrica qui contribue à offrir une image actuelle et juste de l’Afrique sur le territoire suédois. Active depuis 1998, l’association se consacre à la célébration des cultures africaines et de sa diaspora à travers le septième art, notamment grâce à la riche programmation de son festival annuel. Cette année, le festival sera exclusivement diffusé en ligne, du 1er au 14 octobre 2020.

Pour la directrice du festival, Dina Afkhampour, « si Black Lives Matter  est au-delà d’un mouvement, si il s’agit d’une affirmation de solidarité et d’amour entre personnes noires, alors les films noirs et africains sont les représentations visuelles de cet amour ». Plus que les autres années, cette édition du CinemAfrica Festival a donc pour ambition d’incarner les sens de communauté, soutien et force. Elle s’inscrit dans le thème de la résilience : chaque histoire noire et africaine choisie porte l’exigence de montrer ce qui doit être changé à une époque encore marquée par les violences racistes.

C’est pourquoi, une grande sélection de films documentaires est proposée lors de cette édition dans laquelle figurent quatre coproductions françaises :

  • I am (not) a monster de Nelly Ben Hayoun : Ce documentaire suit Ben Hayoun-Stépanian tandis qu’elle se lance dans une quête impossible pour trouver les origines de la connaissance, avec une caméra à l’épaule qui la suit partout dans le monde. Sa complice est Hannah Arendt, la théoricienne politique dont les idées sur la pluralité et l’autoritarisme sont aujourd’hui de plus en plus pertinentes. (langue : anglais)
  • Free Angela and all political prisoners de Shola Lynch : Ce documentaire raconte l’histoire d’une jeune professeure de philosophie, née en Alabama, issue d’une famille d’intellectuels afro-américains, politiquement engagée. Accusée en 1970 d’avoir organisé une tentative d’évasion et une prise d’otage qui se soldera par la mort d’un juge californien et de 4 détenus, Angela devient la femme la plus recherchée des Etats-Unis. Arrêtée, emprisonnée, jugée, condamnée à mort, elle sera libérée faute de preuve et sous la pression des comités de soutien internationaux dont le slogan est Free Angela ! (langue : anglais)
  • Fabulous d’Audrey Jean Baptiste : Après plus de dix ans d’absence, Lasseindra Ninja, icone internationale de la scène voguing et militante LGBTQ retourne en Guyane, son pays natal. À travers la danse mais aussi de nombreux portraits hauts en couleurs, Lasseindra redécouvre son pays et permet au spectateur de se questionner sur la notion de genre et d’identité. En creux, ce film offre un point de vue encore inédit sur la Guyane Française et nous rappelle combien le combat pour la liberté est encore loin d’être gagné. (langue : français)
  • The black man in the cosmos de Kitoko Diva : Sur une planète où les Noirs sont constamment menacés d’objectivation et de mort, le rêve d’entrer dans l’espace est un thème récurrent dans la culture noire. L’artiste Kitoko Diva laisse une mosaïque d’images médiatiques former une vision multiforme de l’afro-futurisme. (langue : français et anglais)

À cette sélection française s’ajoute quatre fictions :

  • You Will Die at 20 d’Amjad Abu Alala : Inspiré d’un roman de l’écrivain égyptien Hammour Ziada, You Will Die at 20 d’Amjad Abu Alala raconte l’histoire, dans un Soudan coloré, d’un enfant maudit par une prédiction. (langue : arabe)
  • Dhalinyaro de Lula Ali Ismail : Premier long-métrage djiboutien dans l’histoire de Djibouti, ce film suit le parcours de trois jeunes filles durant l’année du bac, et présente ce moment de bascule entre la fin de l’adolescence et l’entrée dans l’âge adulte, et ce dans le contexte spécifique djiboutien contemporain. (langue : français)
  • Bablinga de Fabien Dao : Depuis toujours, Moktar dit qu’une fois sa brasserie Bablinga fermée il retournera vivre au Burkina. Ce jour est arrivé, mais il hésite. C’est alors que des fantômes s’invitent pour célébrer une dernière soirée. (langue : dioula)
  • A Fool God d’Hiwot Admasu Getaneh : La mère de Mesi vient de mourir. Pour sa grand-mère, la petite fille est coupable : elle n’aurait pas dû accomplir un rituel réservé aux hommes. Mesi décide de réinterpréter un conte afin de prouver à sa grand-mère que quiconque la blâme alors qu’elle a voulu bien faire est un imbécile, Dieu y compris. (langue : amharique)

Réservez vos billets et découvrez la totalité du programme ici : https://cinemafrica.se

Film: Wax Print – 1 tissu, 4 continents, 200 ans d’histoire

L’Institut français de Suède présente « Wax Print : 1 tissu, 4 continents, 200 ans d’histoire » le mardi 6 octobre à 18h00 au cinéma Capitol. 

« Wax Print: 1 tissue, 4 Continents, 200 ans d’histoire » est un documentaire d’Aiwan Obinyan (2018): Des villages indonésiens aux champs de coton en Amérique, des usines industrielles européennes aux marchés animés et écoles de couture d’Afrique de l’Ouest, l’histoire d’un tissu et comment il est devenu le symbole d’un continent, de ses habitants et de leur lutte pour la liberté.

Avant la projection du documentaire, deux courts métrages dédiés aux créateurs de mode Imane Ayissi et Amah Ayivi seront également projetés. Ces courts métrages ont été réalisés par King Kunta dans le cadre de l’exposition Black Thread, qui ouvre au Världskulturmuseet de Göteborg le 10 octobre 2020. 

Bienvenue à une soirée en hommage à la mode et à l’esthétique africaine !

L’événement fait partie de la Afrosvensk historievecka 2020 qui se tient du 3 au 11 octobre et du festival du film Cinemafrica qui a lieu du 1er au 14 octobre. La projection est organisée par l’Institut français en collaboration avec Etnografiska, Cinemafrica et Just Africa.

Billets (80 SEK): Réservez ici

Date : mardi 6 octobre à 18h00

Lieu : Bio Capitol, Sankt Eriksgatan 82, Stockholm

Exposition Black Thread au Världskultumuseet

Découvrez l’exposition Black Thread au Världskulturmuseet de Göteborg à partir du 10 octobre 2020. Cette exposition fait le lien entre les anciennes traditions textiles de l’Afrique de l’Ouest et le travail de créateurs de mode contemporains issus de la diaspora africaine.

L’exposition relie les joyaux de la collection de kente vintage et d’imprimé wax du Världskulturmuseet à l’utilisation de ces mêmes techniques et motifs de tissage traditionnels dans le design contemporain de la marque française Marché Noir, spécialisée dans la mode durable, et du styliste de haute couture Imane Ayissi, tous deux basés à Paris et ayant une portée internationale. Dans leurs créations, ils renvoient aux tisserands d’Afrique de l’Ouest, aux tailleurs, mais aussi aux marchés, couleurs, matières et coupes traditionnelles.

L’exposition remet en question la vision actuelle de la wax comme le «textile africain» par excellence.

Black Thread est réalisée en collaboration avec Etnografiska, Art Comes First, l’Institut Français de Suède et Just Africa. Black Thread fait partie de Africa Pågår, un projet de dialogue d’exploration et de développement de méthodes visant à améliorer de nouvelles perspectives sur le continent africain avec et par des Suédois afro-descendants. Une partie de l’exposition Black Thread sera présentée à Stockholm au Musée Etnografiska.

Dans le cadre de l’exposition Black Thread, l’Institut français de Suède vous propose de découvrir deux nouveaux films exceptionnels dédiés à Amah Ayivi et Imane Ayissi filmés par le réalisateur King Kunta à la Résidence de France en Suède.

Plus d’information sur : https://www.varldskulturmuseet.se/en/exhibitions/black-thread/.

Danse : « Des gestes blancs » en tournée

Le spectacle « Des gestes blancs » part en tournée à travers la Suède cet automne, avec sur scène le duo père et fils Charlie et Sylvain Bouillet (dramaturgie par Lucien Reynès). Cette tournée est organisée par le réseau suédois de la danse Dansnät Sverige.

Un homme en duo avec son fils, interroge l’idée du lien paternel et tente un essai physique sur la filialité. Ensemble, ils explorent la figure du père et de l’enfant sans fabriquer d’histoire particulière et nous invitent à entrer dans leur relation.

« Des gestes blancs » révèle un tandem qui, dans le déséquilibre de ses forces cherche ses distances et joue avec ses limites. Une danse où l’image de l’un n’est que le reflet de l’autre, déformé dans le temps et dans l’espace.

« Des gestes blancs » a été sélectionné par le réseau Européen Aerowaves en 2018. Tournée réalisée avec le soutien du dispositif Tournée de l’Institut français.

 

 

Dates :

8 september – Umeå, Norrlandsoperan

10 september – Linköping, Sagateatern ANNULÉ

12 september – Kalmar, Byteatern ANNULÉ

15 september – Västerås, Västerås Konserthus

17 september – Karlshamn, Lokstallarna

18 september – Karlshamn, Lokstallarna

20 september – Växjö, Regionteatern

23 september – Göteborg, Stora Teatern

25 september – Stockholm, Dansens Hus ANNULÉ

26 september – Stockholm, Dansens Hus ANNULÉ

29 september – Gävle, Gävle Teater

 

Plus d’information sur https://www.dansnatsverige.se/turneer/hosten-2020/naif-productions/.

Photo : ©Mirabel White

Le meilleur du film français sur TriArt Play

L’Institut français de Suède s’associe à TriArt pour vous offrir le meilleur du cinema français ! Découvrez notre sélection de la rentrée, disponible pendant tout le mois de septembre en streaming sur TriArtPlay, sur le thème de la famille. À regarder ici : https://triart.se/tema/franska-institutet-rekommenderar.

Bande de filles – Celine Sciamma, 2014
Marieme vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Amanda – Mikhaël Hers, 2018
Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

Les quatre cent coups – François Truffaut , 1959
Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents à son sort, vole, fugue. Son seul réconfort, il fait les quatre cents coups avec son ami René. Un jour, la police s’en mêle.

Dheepan – Jacques Audiard, 2015
Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

Ma vie de Courgette – Claude Barras, 2016
Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

Pearl – Elsa Amiel, 2018
Léa Pearl s’apprête à concourir pour le prestigieux titre de Miss Heaven. Son entraîneur, Al, espère, grâce à elle, revenir sur le devant de la scène et rien ne pourra les détourner de cet objectif… Mais à quelques heures de la finale, Ben, l’ex-mari Léa débarque avec Joseph, leur enfant, qu’elle n’a pas vu depuis 4 ans.

La vérité – Hirokazu Kore-eda, 2019
Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste à New York. La publication des Mémoires de cette grande actrice incite Lumir et sa famille à revenir dans la maison de son enfance. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard médusé des hommes. Fabienne est en plein tournage d’un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d’une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent obligeant mère et fille à se retrouver…

Découvrez nos thèmes pour l’automne 2020

L’Institut français de Suède est ravi de vous retrouver en cette rentrée et a le plaisir de vous annoncer les thèmes qui marqueront une partie du programme culturel de l’automne 2020 ! Des nouveautés et de belles surprises vous attendent pour cet automne et vous seront bientôt dévoilées sur notre site internet. 

La situation actuelle nous pousse à nous adapter et nous réinventer. Une partie de notre programmation a donc été repensée autour de trois thématiques rejoignant les « temps forts 2020 » mis en avant par l’Institut français à Paris mais aussi par les 98 Instituts français de par le monde :

AFRIQUE: une saison pluridisciplinaire, centrée sur l’innovation dans les arts, la mode et le cinema. Nous présenterons, en collaboration avec Etnografiska museet, l’exposition « Black Thread » en octobre au Världskulturmuseet à Göteborg, avec les créateurs parisiens Imane Ayissi et Amah Ayivi (cf. en photo Marché Noir et Art Comes First). Nos actions s’inscriront aussi dans le cadre du festival Cinemafrica et de la semaine « Afrosvensk historievecka » début octobre à Stockholm.

BANDE DESSINÉE : Roman graphique, BD jeunesse, manga français… : la bande dessinée française connaît une vitalité artistique portée par la diversification des formes et des genres. Dans le cadre de cette thématique, nous vous proposerons des webinaires et des discussions d’auteurs, mais nous travaillerons également sur la création d’une bande-dessinée en ligne. Ces actions seront organisées en collaboration avec les Instituts Français nordiques et la bibliothèque de bande-dessinée de Stockholm (Serieteket).

NUMÉRIQUE : Partout dans le monde, artistes, philosophes, entrepreneurs et créateurs, interrogent la révolution numérique actuelle sous toutes ses formes, ses pratiques, ses usages et ses enjeux. Nous vous proposerons tout au long du mois de novembre un programme d’activités locales mais aussi au niveau régional en collaboration avec les différents Instituts Français nordiques avec lesquels nous inviterons publics et experts à échanger autour de pratiques innovantes. Nous réfléchirons ensemble au rôle des technologies dans la médiation et la publication de projets culturels et artistiques.

L’automne à l’Institut français sera certainement placé sous le signe du numérique avec la création de nouveaux contenus digitaux, innovants et surprenants !

————————

À ne pas manquer ! Cette année marque également les 100 ans de la célèbre compagnie des Ballets Suédois, créés en 1920 à Paris. A la suite du lancement officiel, au mois de février, de la saison relative au centenaire des Ballets Suédois, l’exposition sur les ballets Suédois ouvrira le 25 octobre 2020 à Dansmuseet (Stockholm).  Plus d’info sur la saison ici. 

Charger plus d’articles

Entretien avec l’Institut de Recherche Technologique Jules Verne

L’Institut de Recherche Technologique Jules Verne à Nantes travaille régulièrement avec des acteurs suédois, notamment l'Institut de Recherche RISE basé à Göteborg, ou encore l'Université West (Högskolan Väst) à Trollhättan. La Suède figure dans le [...]

Par |septembre 17th, 2020|Catégories : SUÈDE, SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Commentaire

Portrait : Audrey Villot, lauréate du programme TOR

Enseignante chercheuse à l’IMT Atlantique dans le département des Systèmes Énergétiques et Environnement, Audrey Villot s’est rendue en Suède du 3 au 8 novembre 2019 pour rencontrer ses homologues de l’Université de Borås et Chalmers. [...]

Par |août 27th, 2020|Catégories : SUÈDE, PROGRAMMES DE MOBILITÉ, SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Commentaire

Série de l’été : Parcs Naturels (Partie 2)

Découvrez la suite de notre série de l’été à travers laquelle nous vous emménons à la rencontre de sites naturels marins et terrestres, en métropole et dans les outremers. Vous trouverez ci-dessous la seconde partie [...]

Par |août 12th, 2020|Catégories : SUÈDE, SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Commentaire

Alliances d’universités européennes

La Commission européenne a sélectionné 5 projets d'universités européennes en 2019, auxquels se rajoutent 3 nouveaux projets pour 2020. Ces projets, dans lesquelles la France et la Suède sont partenaires, témoignent de la richesse de [...]

Par |août 4th, 2020|Catégories : SUÈDE, SCIENCE & UNIVERSITÉ, ÉVÉNEMENTS|0 Commentaire

Lars E. Eriksson, lauréat 2020 de la Résidence Eva de la Gardie

Lars E. Eriksson est le lauréat 2020 de la Résidence Eva de la Gardie, initiative conjointe entre l’Institut français de Suède et l’Institut suédois à Paris.   Lars E. Eriksson, docteur en sciences infirmières de l'Institut [...]

Par |juillet 2nd, 2020|Catégories : SUÈDE, PROGRAMMES DE MOBILITÉ, SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Commentaire

Conférence : langue française et multilinguisme

ATT: La conférence avec Ananda Devi à SU est malheureusement annulée. En revanche, nous célébrons la langue française et la francophonie autour d’une fika à Accelerator à 16h. Vous aurez également la possibilité de visiter [...]

Par |février 21st, 2020|Catégories : SUÈDE, CULTURE, LANGUE & ÉDUCATION, LIVRE|0 Commentaire

Fête de la Francophonie: édition 2020 !

ATT: Cet événement est annulé. Cette année, les ambassades membres de la Francophonie en Suède célèbrent la Journée mondiale de la Francophonie le mercredi  25 mars 2020, à travers une rencontre à la Folkuniversitetet de Stockholm (Kungstensgatan 45). Bienvenue à [...]

Par |février 21st, 2020|Catégories : SUÈDE, CULTURE, LANGUE & ÉDUCATION, CINÉMA|0 Commentaire

Ouverture des inscriptions au DELF – session de mars

L’Institut français de Suède organise régulièrement des sessions d’examens de langue française. Le DELF et le DALF attestent vos capacités d’utiliser le français, en fonction des niveaux de langue : A1, A2, B1, B2, C1 [...]

Par |février 13th, 2020|Catégories : SUÈDE, LANGUE & ÉDUCATION|0 Commentaire
Go to Top