En ce moment, vous pouvez découvrir les œuvres des designers Amah Ayivi et Imane Ayissi au sein de l’exposition Black Thread présentée au Världskulturmuseet de Göteborg. Cette exposition fait le lien entre les anciennes traditions textiles de l’Afrique de l’Ouest et le travail de créateurs de mode contemporains issus de la diaspora africaine.

Dans le cadre de l’exposition Black Thread, l’Institut français de Suède vous propose de découvrir deux nouveaux films exceptionnels dédiés à Amah Ayivi et Imane Ayissi filmés par le réalisateur King Kunta à la Résidence de France en Suède. Les deux créateurs de mode ainsi que le réalisateur partagent également leurs motivations et leur vision artistiques autour de la création de ces vidéos.

Amah Ayivi (Togo-France), créateur de la marque Marché Noir :
« L’idée était pour moi de travailler le contraste esthétique entre une image de royauté africaine et une image de royauté occidentale, et de les mettre face à face. L’image du ‘couple royal africain’ trouve sa pleine place dans ce palais français en Suède dont on finit par croire qu’il pourrait être un palais africain. Cette vision fait disparaitre l’aspect colonial car les deux royautés se trouvent placées au même niveau »

 

Imane Ayissi (Cameroun-France), créateur haute-couture :
« Mon idée est de confronter mon travail de designer africain, notamment avec des tissus fabriqués artisanalement en Afrique, au luxe international et en particulier européen qui a une très longue histoire. Présenter mes créations dans ce cadre luxueux, historique et typiquement européen, c’est pour moi une victoire : le luxe africain peut se mesurer à cette histoire. Dans le film la mannequin est comme une reine d’Afrique en face et au même rang que le roi Bernadotte. Et en même temps un signe d’ouverture des deux côtés : en dépit d’un passé douloureux, les cultures africaines et européennes peuvent dialoguer, échanger, s’inviter… »

 

King Kunta (Congo-Suède), réalisateur :
« En tant que réalisateur, je suis inspiré et influencé par tout ce qui est royal et par la sapologie (un phénomène de mode congolais). Pour moi la narration d’une vidéo passe aussi par son esthétique. Mon objectif est que tout le monde puisse aimer le contenu même si vous ne le comprenez pas complètement. J’ai eu la chance immense de travailler avec deux designers talentueux pour les vidéos que j’ai réalisé pour l’institut français de Suède, et je voulais construire quelque chose de puissant et de beau. C’est aussi pour cela que nous voulions filmer à la Résidence de l’Ambassadeur de France en Suède. »

 

Black Thread est réalisée en collaboration avec Etnografiska, Art Comes First, l’Institut Français de Suède et Just Africa. Black Thread fait partie du projet Africa Pågår. Une partie de l’exposition Black Thread est également présentée à Stockholm au Musée Etnografiska. Plus d’information sur : www.varldskulturmuseet.se.